Retourner à Article

Sexe et grossesse

Le vrai et le faux

On considère souvent comme un sujet tabou les rapports sexuels durant la grossesse – ce qui est ironique d’une certaine façon étant donné la manière dont un enfant est conçu! Toutefois, rien ne dit qu’une grossesse doit sonner le glas de la vie sexuelle. Ci-après une liste de quelques-uns des aprioris les plus répandus:

  1. Pas de rapports pendant la grossesse. À moins d’avoir des problèmes de santé dont tu dois tenir compte, tu peux faire l’amour jusqu’à la perte des eaux (à condition de vouloir bien entendu). Toutefois, mieux vaut consulter ton médecin ou ta sage-femme en cas de saignements ou d’un problème physique comme par exemple un col de l’utérus fragile car des rapports sexuels pourraient alors être risqués. La règle ici est toujours la même: mieux vaut prévenir que guérir!
  2. Les rapports sexuels pendant la grossesse peuvent être dangereux pour le bébé. Si la grossesse se déroule normalement, faire l’amour n’est en aucun cas dangereux pour le bébé, même dans la position du missionnaire. Le bouchon muqueux situé à l’entrée du col de l’utérus veille avec les muscles de l’utérus et le sac amniotique à ce que le bébé soit en sécurité. Néanmoins, il est possible que certaines positions soient plus confortables que d’autres et que le bébé soit plus actif que d’habitude après l’orgasme en raison de l’accélération du rythme cardiaque. En cas de saignements réguliers ou spontanés, mieux vaut que tu consultes un médecin le plus rapidement possible.
  3. Les rapports sexuels sont douloureux pendant la grossesse. Si ta grossesse se passe très bien, il n’y aucune raison pour avoir mal lorsque tu fais l’amour. Il peut arriver que tu aies des crampes après l’orgasme ou que certaines positions ne soient plus aussi confortables que par le passé. Dans ce cas-là, mieux vaut peut-être choisir des positions dans lesquelles la femme peut décider de la profondeur de pénétration, par exemple en chevauchant l’homme. Mieux vaut éviter peut-être les positions comme la levrette car la pénétration est très profonde.
  4. La grossesse inhibe le désir. Le manque d’assurance face à un corps qui change, le bouleversement hormonal et les nausées peuvent entraîner une baisse du désir mais il ne faut pas généraliser. Il est en effet possible que ta vie sexuelle n’ait jamais été aussi épanouie que durant cette étape de la vie! Certaines femmes sont en effet très excitées durant leur grossesse et ont souvent envie de faire l’amour. Elles affirment que leur corps est plus réactif tandis que d’autres le trouvent moins sensible et il y en a même qui disent que cela change au cours de la grossesse. Sois attentive à ton corps, ne te mets pas la pression et ne fais que ce qui te plaît. Si tu n’as plus envie de faire l’amour, tu peux procurer du plaisir à ton partenaire avec tes mains  ou ta bouche  afin de préserver les liens intimes qui existent entre vous – et ne pas oublier que la masturbation est également une option pour chacun des partenaires.

"Toutefois, rien ne dit qu’une grossesse doit sonner le glas de la vie sexuelle."